Navigation path

Left navigation

Additional tools

Échos de l’Université Adam Mickiewicz de Poznań : devancer le présent pour suivre les tendances à venir

This post is also available in: English (Anglais)

Auteures : Małgorzata Czubińska, Monika Dzida-Błażejczyk, Katarzyna Krajewska, Barbara Walkiewicz et Justyna Woroch (formatrices en traduction)

Nous connaissons tous cette image – un homme avec longue barbe blanche, enveloppé d’un drap rouge, plongé dans la lecture, une plume à la main et un crâne posé sur ses vieux bouquins ouverts. On semble lire la concentration sur son visage lorsqu’il se met à écrire. C’est Jérôme de Stridon – l’un des pères de l’Église, traducteur de la Bible en latin, le saint patron des traducteurs – tel que Caravage l’a représenté sur sa peinture célèbre. Malgré l’écart de seize siècles qui sépare Jérôme de Stridon et les adeptes actuels de la traduction, leur objectif n’a pas réellement changé – il s’agit toujours de créer dans la langue d’arrivée le texte équivalent à celui de la langue de départ du point de vue de son contenu, son style et sa fonction, suscitant les émotions pareilles chez les lecteurs.

Bien que la vocation de la traduction reste la même à travers les siècles, les moyens d’atteindre l’objectif sont différents. Aujourd’hui, les traducteurs disposent de tout un arsenal d’outils qui facilitent et accélèrent leur travail. L’ordinateur donnant accès aux ressources inépuisées sur Internet, les glossaires et les bases terminologiques, les moteurs de traduction automatique et enfin – les logiciels de TAO (traduction assistée par ordinateur) et de TA (traduction automatique) – tous ces moyens permettent d’effectuer une traduction de qualité dans le délai le plus court possible. Sans avoir recours aux outils de TAO qui réunissent plusieurs fonctions jusque-là disponibles à travers les logiciels et les ressources différentes, les traducteurs professionnels ne pourraient pas suivre le rythme des commandes ni se conformer aux normes strictes de ses clients.

Afin de préparer les jeunes adeptes de la traduction à s’insérer dans le monde professionnel de plus en plus exigeant et dynamique, nous avons conçu, au sein de l’Université Adam Mickiewicz de Poznań en Pologne, deux pistes de formation au niveau de Master – l’une s’adressant aux futurs traducteurs (Tłumaczenie Pisemne i Multimedialne /TPIM  – Translation and Multimedia Translation) et l’autre – aux futurs interprètes (Tłumaczenie Ustne/ TU– Interpretation ), l’admission pour chacune ayant lieu tous les deux ans au mois de septembre.

Une nouvelle loi concernant l’enseignement supérieur en Pologne qui est entrée en vigueur le 20 juillet 2018 a imposé plusieurs changements structuraux dans le fonctionnement des universités en Pologne. Ces changements n’ont pas eu l’impact sur le fonctionnement du programme, par contre la loi nous a permis de restructurer le programme et de l’enregistrer sous un autre nom. La première nouveauté concerne le changement du nom qui s’appelle désormais : Tłumaczenie Pisemne i Multimedialne (Translation and Multimedia Translation). Nous avons voulu nous distancier de l’ancienne tradition des philologies. Le changement de ce nom a augmenté la visibilité des études traductologiques parmi d’autres offres de notre Faculté des langues et des littératures modernes. Il faut encore souligner que le nom de ce programme est unique dans toute la Pologne.

Le programme de formation des traducteurs – Translation and Multimedia Translation /TPIM – appartient au réseau d’études de deuxième cycle European Master’s in Translation, établi sous les auspices de la Direction générale de la traduction de la Commission européenne, ce qui lui assure la plus haute qualité d’enseignement en conformité avec les normes européennes.

Les configurations linguistiques disponibles en fonction des compétences des candidats sont les suivantes (la langue polonaise étant toujours la langue A) :

  • la langue française avec la langue anglaise ;
  • la langue française avec la langue allemande ;
  • la langue allemande avec la langue anglaise ;
  • la langue allemande avec la langue française ;
  • la langue anglaise avec la langue française (disponible uniquement pour TPIM – Translation and Multimedia Translation) ;
  • la langue anglaise avec la langue allemande (disponible uniquement pour TPIM – Translation and Multimedia Translation)

Grâce à la modification considérable des programmes d’étude existants, nous avons réussi à créer les parcours universitaires qui intègrent les cours à caractère pratique (traduction des textes administratifs, médicaux, scientifiques, économiques, littéraires, touristiques, techniques, la traduction audiovisuelle et la localisation dans le cas de TPIM (Translation and Multimedia Translation) et l’interprétation consécutive, simultanée, communautaire dans le cas de TU (Interpretation) et ceux qui faciliteront aux jeunes diplômées leur insertion au marché du travail. Ainsi, les cours dédiés au métier du traducteur professionnel permettent d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires à la création et à la gestion de sa propre entreprise et à la planification de son parcours professionnel, et finalement, le stage professionnel obligatoire pour chaque étudiant constitue une occasion de sauter à pieds joints dans l’univers de travail. Puisque la maîtrise de nouveaux outils de traduction est indispensable, le programme de formation des traducteurs propose les cours qui permettront aux futurs diplômés de découvrir les arcanes du logiciel SDL Trados Studio et Alchemy Catalyst sous l’œil avisé des formateurs qui sont eux-mêmes traducteurs professionnels.

La pandémie de Covid-19 a parfaitement démontré dans quelle mesure les traducteurs et les interprètes doivent se montrer flexibles afin de se retrouver dans la nouvelle réalité des rencontres se déroulant à distance. Ainsi, nos étudiants – futurs interprètes – ont eu l’occasion de maîtriser les outils d’interprétation intégrés dans les logiciels et les plateformes de visioconférence et découvrir toutes leurs fonctionnalités en mettant en pratique les connaissances acquises lors de leurs cours dédiés aux nouvelles technologies dans l’interprétation de conférence. Face aux possibilités et aux incertitudes de demain on peut se poser la question : quels changements l’avenir réserve-t-il ? Quels défis professionnels nos étudiants actuels et futurs devront-ils relever ?  Proposer à nos candidats les parcours de formation originaux et uniques à l’échelle nationale, poursuivre les efforts pour refléter la réalité professionnelle et les besoins du marché dans les contenus de nos cours et travailler en étroite collaboration avec nos partenaires du réseau EMT, c’est ainsi que nous essayons de devancer le présent pour suivre les tendances à venir.

Mots-clefs :, , , ,

Comments are closed.